Top5 Sujets

A la chasse aux HF!

dans La Taverne (90 réponses)

Publié par Ycien, le 06 décembre 2017 - 09:55

Noob, le jeu vidéo !

dans La Taverne (162 réponses)

Publié par Heretoc, le 14 septembre 2017 - 12:18

Filtres Photos pour Facebook

dans Made in fan (8 réponses)

Publié par Ophaniel, le 10 janvier 2020 - 12:28

Création de texte - Vos répliques favorites

dans Made in fan (11 réponses)

Publié par Heretoc, le 24 octobre 2019 - 18:12

[Level up] Le forum passe au niveau 6

dans Annonces officielles (17 réponses)

Publié par Valk, le 21 janvier 2020 - 22:53

Index du forum Index du forum Chroniques d'Olydri Fanfics Sinopsis

Sinopsis

Et si Noob était repris par un éditeur de mangas sentimentaux, yaoï,...
53 réponses - Page : 3 sur 3 - 1 2 3

RE: Sinopsis
le 18 mai 2020 - 18:02

Lol !

Hug à distance réglementaire

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 05 juin 2020 - 09:42

Un petit rapide de ce matin sur le Discord : le point de vue du Maître de compétences :

Il commençait à regretter ses longues années d'études dans l'Université Universelle Ubuesque (l'U3 pour les intimes). Toutes ces heures à transpirer sur les bancs de musculation, en cours de commerce international et en gestion de débit de boissons : ces quatre lascars, malgré tous les efforts de leur chef de guilde bien au courant des usages, lui, lui faisait perdre son impérial, son coalisé et son syrianien... Mais comment les sources avaient elles pu laisser de telles aberrations parcourir librement ce monde ? Entre ce maigrelet sautillant qui semait ses familiers sur le terrain d'exercice tout en soignant son adversaire, ce macho grandiloquent qui prenait la pose à chaque fois qu'il réussissait à porter un coup au mannequin d'exercice (mannequin qui avait quand même réussi à le backstaber trois fois en une heure, un record pour un objet inerte !), cette poule mouillée d'invocatrice qui passait son temps à se planquer derrière ses autres élèves en plein entrainement, sabotant leur difficile préparation, tout ça pour s'épargner les trois crédits de réparation... Et voilà qu'il se retrouvait à côté de cette Miss Lavandou (il ignorait bien quel patelin paumé sur Olydri pouvait porter un nom aussi pathétique, surement un de ces villages redécouvert sur Syrial, bien que l'appartenance à l'Empire de la demoiselle semble contredire cette hypothèse)... L'élémentaliste jouait depuis une bonne demi-heure les perroquet savant à son côté, répétant ad nauseam chacune de ses phrases en l'agrémentant de commentaires exaspérants du tyupe "si tu avais lu le dernier Avatar Magasine, tu saurais que déclencher une attaque sournoise pompe aussi du mana... Et moi je sais qu'une boule de feu dégrade plus les stuff forestiers..."
Une violente colère montait en lui. Il eut alors l'illumination !
Ardacos : "Aventuriers, aujourd'hui je vais vous enseigner l'usage de votre furie... Regarder ma barre vient d'atteindre son maximum..."
Couette : "bah oui, quand le trait orange il est tout brillant jusqu'au bout..."
SBAFFFF
L'avatar de l'élémentaliste décolla loin, très loin, vers une destination inconnue mais certainement remplie de mobs de plus haut niveau qu'elle...
Ardacos recouvra rapidement sa bonne humeur en voyant ses élèves les plus dissipés reculer prudemment vers des positions de replis préparées à l'avance, avant de se tourner les uns contre les autres pour s'auto infliger la punition qu'il aurait souhaiter leur donner...
Décidément les sources l'avaient à la bonne. Enfin presque... un sort de soin erratique venait de le frapper... Oh pas si presque finalement : sa barre de furie venait de nouveau de faire un bond...

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 11 juin 2020 - 10:49

Une petite histoire rapide suite à des échanges sur le discord :
Indoril a surnommé Manya "Mama"... il n'en fallait pas plus pour imaginer un scénario ubuesque :

"Mama" :gaea-2
#théorietotalementfollemaisrigolotequandmême :
La vérité est enfin révélée ! Manya est la mère d'Indoril ! Elle a été prise dans le futur dans une faille spatio temporelle en forme de fromage de brebis des Pyrénées, a rencontré ce beau brun ténébreux mais qui louchait un peu, a vécu une torride histoire d'amour de 7,3 secondes douche comprise avant que ce prince presque charmant mais qui avait gardé ses chaussettes ne soit lui même pris dans un trou gris (c'est comme un trou noir mais avec du sucre en poudre) qui l'emmena... en fait on s'en fout d'où il a atterrit... Bref, neuf mois après ces ébats, qui auraient pu faire une magnifique aventure dans la collection Arlequin si quelqu'un avait pris la peine de les écrire, naquit une petite chose rose et fripée que les médecin décrire comme un joli bébé en pleine santé. Manya était aux anges quand soudain la faille fromagesque se rappela avoir commis une erreur d'aiguillage et rapatria la jeune mère à sa juste place sur la grande tapisserie du temps. A coup d'efface mémoire et autres manipulations interdites par la convention de Genève, bébé Indoril arriva dans un foyer français tout à fait normal et se découvrit au fur et à mesure du temps une appétence pour l'histoire et les coins de meubles qui laissent des bleus sur les cuisses quand on se cogne dedans. Toutefois, la colision qu'elle vécu avec la jeune Manya lors d'une convention de geek provoqua un électrochoc entre les deux jeunes femmes qui se reconnurent pour ce qu'elles étaient réellement, la génétique transcendantale étant assez capricieuse pour faire la nique aux failles spatiotemporaloétorquesques...
Où alors c'est juste un petit surnom kawaï... mais ce serait tellement plus banal



Édité le 11 juin 2020 - 10:49 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 02 décembre 2020 - 15:04

Un petit yuri pour changer, suite à la promesse faite à Ellana de faire d'elle l'héroîne d'une fic sentimentale...


Dijon en ce beau printemps 2021 qui avait vu la libération de tous les geeks de France et de Navarre de leur frustration accumulée depuis le premier confinement provoqué par l’épidémie de Covid.

PGM Stuff avait décidé de faire les choses en grand pour l’occasion et un stand spécial, sponsorisé par les Editions Olydri, avait été mis en place dans le prolongement de l’espace dédiée aux dédicaces pour accueillir quelques piliers de la communauté aux talents artistiques révélés sur les divers réseaux sociaux et plébiscités par les acteurs de la websérie et les modérateurs.
Ces artistes pouvaient ainsi exposer, voire vendre, leurs œuvres et proposer leurs services aux visiteurs du Salon sous le patronage bienveillant de Fabien Fournier.
A la grande surprise des heureux élus que leur modestie naturelle n’avait pas préparé à ça, la plupart des visiteurs venus retrouver leurs Noobs préférés sur l’espace voisin se pressaient ensuite pour venir les voir et discuter avec eux.

Ellana faisait partie de ces jeunes artistes en devenir, et ses talents de dessinatrice lui assuraient un large succès auprès des Noobophiles et des membres du staff PGM Stuff.

Dès son apparition à l’ouverture du Salon pour les exposants, le trio infernal des modératrices, comme elles aimaient à se surnommer elles-mêmes, l’avait prise sous son aile et l’avait gaver de cookies et de thé chaud. D’abord intimidé, elle avait rapidement rompu la glace avec Indo, Nimy et Pika, et le quatuor de filles n’avaient pas mis longtemps avant de chambrer Heretoc sur son bonnet « Zelda » qui peluchait à qui mieux mieux et Sylvian qui exhibait un peu trop ses biceps pour faire oublier son début de brioche abdominale de bon père de famille.

Ystos, dont les larges épaules et le regard intense n’avaient pas laissé notre dessinatrice indifférente, restait un mystère pour cette dernière, le jeune homme, taciturne et bienveillant, ne lui adressant la parole que pour lui indiquer où elle devait s’installer ou répondre par monosyllabe à ses rares questions. Ne parvenant pas à vaincre sa timidité et rougissant à chaque fois qu’elle croisait son regard, la jeune femme ne savait trop que penser.

Heureusement l’arrivée du couple Fournier lui changea les idées, et le fait que Gaea lui saute au cou pour la remercier de toutes ses contributions et lui fasse part de son amour pour ses œuvres, lui fit momentanément oublier le beau ténébreux qui déballait un carton rempli de smourbiffs en peluche… Mais quand Ystos vint ensuite la retrouver, un smourbiff jaune fluo à la main en lui proposant de ramener chez elle un compagnon pour Philibert, elle ne sut plus où se mettre et balbutia tant bien que mal des remerciements tout en faisant concurrence à la couleur de la bannière de la Coalition qu’une autre participante à la table des fans avait déployée derrière elle.

Les premiers clients VIP du Salon arrivèrent alors et Ellana eut le plaisir de rencontrer enfin IRL un certain nombre de personnes avec qui elle avait échangé sur le Discord officiel.
Découvrir que Marius était réellement un poète, qu’Illidan était un fanboy répétant en permanence « au secours, j’y crois pas, c’est trop cooooollll » à chaque dédicace d’un des Noobs, ou qu’Yttrium était réellement une pile électrique sur pattes, surtout à la vue de la belle Ivy en cosplay de néogicienne, étalant sa science à qui mieux mieux lui fit très agréablement commencer cette journée qui promettait d’être encore pleine de surprises.

Nombreux furent ceux qui la complimentèrent sur son travail, certains comme Zazoit qui rougissait lui aussi à chaque fois qu’il parlait à quelqu’un, confirmant sa réputation d’homme écarlate comme une écrevisse, lui demandant même des astuces pour améliorer leur style.

Puis vint le moment de la rencontre qui allait bouleverser la vie de notre jeune et jolie dessinatrice… Alors qu’elle gommait un trait de crayon qui lui avait servit de guide sur le dessin qu’elle avait entamer, un Tupperware s’abattit au raz de sa feuille A4 de papier Canson et une voix grave l’invita, assez brutalement et sans autre forme de procès, à se servir de crêpes. D’abord surprise, Ellana fit remonter son regard du récipient en résine plastique sur un torse engoncé dans un gilet noir sur une chemise rouge, le tout couvert d’une veste de style officier du premier empire, puis un visage au traits fins sous une épaisse chevelure ayant tendance à boucler. Les yeux marrons de la personne face à elle scrutait son regard jusqu’au tréfonds de son âme, avant de glisser sur tout le reste de sa personne avec une attention exacerbée. Ellana se sentait littéralement mise à nue par cette inspection et fut surprise de ne pas trouver ça désagréable. Elle jeta un œil vers le stand voisin où Ystos et les autres gars qui lui avaient tapé dans l’œil un peu plus tôt, à croire qu’elle était affamée côté sentimental, bavardaient. Elle se rendit compte qu’aucun de ces Appolons en puissance n’arrivait à la cheville de son vis-à-vis de l’instant question déclenchement de réaction hormonale dans son corps.

Elle se concentra de nouveau sur la personne en face d’elle, saisit une crêpe dans le Tupperware et, dans un geste d’une sensualité qui aurait provoqué une crise cardiaque chez un publicitaire, elle la porta à ses lèvres et mordit des ses dents blanches dans le fin disque de pâtisserie, sous le regard brulant qui ne la lâchait pas d’un pouce.
Une légère coulée de sueur glissa de la tempe de son vis à vis qui se mordit la lèvre inférieure lorsqu’elle mordit pour la seconde fois dans la délicieuse crêpe qui emplissait sa gorge d’un délicieux fumet d’eau de fleur d’oranger et d’un soupçon de Cointreau.

Ellana ressentait elle aussi une étrange chaleur qui palpitait tel un ballet de papillons dans ses entrailles, effaçant petit à petit timidité et retenue au fur et à mesure qu’elle dégustait l’offrande qui lui avait été faite. Elle remercia entre deux bouchées la personne face à elle qui restait figée telle un renard pris dans les phares d’une voiture.

De sa voix rauque cette dernière lâcha assez abruptement, comme il semblait que c’était là sa seule façon de s’exprimer, un « whooo, t’es vraiment trop belle Mademoiselle ! »

Ellana se sentit immédiatement électrisée par cette voix légèrement cassée, elle redressa son buste, mettant en valeur au passage son discret décolleté qui laissait deviner, sans rien révéler, des rondeurs qui auraient inspiré plus d’un troubadour pour une romance.

L’effet sur la personne qui lui faisait toujours face fut fulgurant, et, à moitié bredouillante, cette dernière lui débita d’un trait : « fais de moi ta chose Ellana ! »
La jeune dessinatrice fut extrêmement surprise de cette soudaine déclaration, puis flatée, et même excitée. Lui revint alors en mémoire l’une des déclaration tonitruante d’Yttrium à propos du Code Civil qui disposait que le droit de propriété était, entre autres, celui de disposer et de jouir de sa chose de la façon la plus absolue…

Elle sentit une vague de chaleur monter en elle qui balaya toutes ses barrières, libérant ses plus intimes fantasmes et elle déclare : « oh oui, sois ma chose ! Mais dis-moi d’abord comment tu t’appelles, toi qui va très bientôt satisfaire tous mes appétits ! »

Le sourire triomphant qui naquit tel un soleil levant sur les lèvres sensuelles de son vis-à-vis confirmèrent à Ellana qu’elle avait plus que bien saisit sa personnalité.

« Moi c’est Karumiko ma belle, et tu peux m’appeler Karu… »

C’est alors qu’un discret raclement de gorge attira le regard des deux jeunes femmes que l’amour venait de frapper telle la foudre. Un grand homme, vêtu d’un élégant costume, d’un gilet écarlate et d’une lavallière assortie, piquée d’une perle aux reflets irrisée, coiffé d’un haut-de-forme agrémenté de lunettes steampunk et chaussé de bottines à guêtres, le visage dissimulé derrière un masque anthracite couvert de rouages et dont l’œil droit était souligné d’un diamant de plastique rouge vif, les observait avec attention, avant de déclarer :

« Si je m’étais douté un jour que ma fiction rejoindrait la réalité… j’aurais prévu du Nutella

THE END



Édité le 02 décembre 2020 - 15:05 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 09 décembre 2020 - 17:14

Le jeu du PK organisé sur le Discord approche de son épilogue... les échanges entre habitués ont finit sur le duel des deux finalistes dans une cage décorée de sapin, le corps enduit d'huile de tournesol, nus avec seulement des chaussettes et un masque... et bien sur il a fallut que quelqu'un attire mon attention là dessus en réclamant un petit texte que je vous livre ci-dessous. Non je ne dénoncerait pas le demandeur, ayant trop de respect pour la famille de Loan Tan.

La Cage

Ça y était enfin ! Enfin tous les deux ! Face à face, les regards de braise se croisant par-dessus le sol de terre battue de cette cage octogonale, ceinte de grilles en acier barbelé de trois pouces d’épaisseur, décorée de branches de sapin fraîchement coupées afin de rappeler que les fêtes du solstice d’hiver qui verraient très prochainement les druides de toute la nation danser en slip « made in feuilles d’arbres » se dandiner sur des airs de zouk ultra chauds autour du lac sacré situé non loin de cette arène.

Les deux adversaires, seuls survivants d’un terrible massacre durant lequel moults grands noms avaient fini gravés sur des pierres tombales, s’étaient, comme le veut la tradition de cette compétition cruelle, enduit entièrement leurs corps presque nus de l’huile de tournesol bénie par les prêtres d’Ark’hen, la source de la mort. Presque nus en effet car masqué de l’écharpe ocre du tueur zélé remise à chaque finaliste par la divine Indoril, grande organisatrice tutélaire de ces joutes, et les pieds ceint des Chaussettes du Lutteur Mou, accessoires qui permettaient aux protagonistes enfermés dans la cage de ne pas s’entretuer juste avec l’odeur de leurs pieds sales. Cette surprenante règle avait été instituée après qu’un barbare des steppes du Nord ait vaincu sans combattre un elfe noldor de nulméninör juste en ôtant ses bottes, privant la Source de la Mort qui avait fait le déplacement et tout le public des gerbes de sang et d’entrailles qui font tout le sel de la finale de cette compétition quelques siècles auparavant.

Ils avaient beau avoir intégralement recouvert chaque centimètre de leur peau visible d’une épaisse couche de l’huile de tournesol sacrée, il n’en demeurait pas moins que la température était très froide, pour la plus grande déception de la partie féminine de l’assistance, et d’une fraction non négligeable de la masculine aussi…

Le moment du coup de gong qui allait ouvrir les hostilités approchait… la sueur se mêlait maintenant à l’huile sur les fronts des deux adversaires et…

cece choisit ce moment pour partir faire une course… laissant tout le public du Discord dans l’attente insupportable du dénouement du jeu du PK, poussant même les plus audacieux à réclamer la rédaction de ce récit inutile car inachevé au plus humble faiseur de redshirts qu’Olydri n’ai jamais compté…


END



Édité le 09 décembre 2020 - 17:15 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 29 décembre 2020 - 14:26

Un jour, Heimdäl lâcha ces mot sur le Discord : "Gloire à Titan"... imaginez alors la réaction de votre serviteur : et si le chef de la Guilde Justice lançait un culte à la gloire de son adversaire...

Envoutement…

Titan sortait de la réunion de crise convoquée de toute urgence par Edmond Score dans la gaming-room de la tour Gigazertek.
Les derniers progrès de la Guilde Justice menaçaient très sérieusement l’hégémonie que son mentor avait décidé d’instaurer en sa faveur en Olydri et ce dernier avait ordonné à ses troupes de faire feu de tout bois, aussi bien in-game qu’IRL pour faire tomber les scores de la guilde impériale qui leur mettait des bâtons dans les roues.
Et il s’était porté volontaire pour une opération de déstabilisation IRL : en effet, il avait au cours d’un récent passage chez ses grands parents pour une quelconque fête de famille aussi insipide qu’inutile à ses yeux, mais « obligatoire » pour faire plaisir à papa et maman et continuer à bénéficier de l’hébergement gratuit chez eux, déniché dans le grenier des trésors de famille un vieux coffret couvert de poussière et de coquillage fossilisés.
Dévoré par la curiosité, il avait rapidement trouvé un tournevis pour servir de levier et forcé le coffre, exposant son contenu : les mémoires d’un de ses ancêtres, originaire des Antilles. Il avait feuilleté l’incunable et y avait trouvé un véritable trésor : Benjamin-Martin Titan, deuxième du nom, avait été un véritable griot, pratiquant des plus mystérieux des rites vaudous. Il livrait dans ses mémoires les recettes les plus terrifiantes et efficaces de son répertoire.
Et les paroles d’Edmond Score invitant les membres de la guilde PGM à invoquer tous les malheurs possibles sur la Guilde Justice avait éveillé chez lui le souvenir d’un certain nombre de sorts, décrits dans les mémoires de son aïeul, susceptibles de sérieusement compromettre la « remontada » des impériaux.
Le prêtre de la Guilde PGM se plongea toute la nuit dans les mémoires de Benjamin-Martin, décortiquant l’écriture en pate de mouche afin de sélectionner un sortilège susceptible de maudire ses ennemis. Il décida d’écarter les sorts trop visibles tel celui provoquant la perte de certains membres par la gangrène ou ceux qui n’auraient pas l’efficacité souhaitée comme la stérilisation ou l’impuissance.
Il finit par se décider pour un sortilège particulièrement retors, qui serait impossible à contrer car trop subtil pour être repéré à temps, et dont l’effet serait à moyen terme dévastateur pour ses adversaires. Mais certains préparatifs indispensables à la réussite de la malédiction qu’il avait choisie devaient être mis en œuvre.
Se procurer un échantillon de cellule humaine de sa cible fut une étape extrêmement facile à résoudre : il disposait de par le service d’espionnage industriel de son employeur un CV complet et l’emploi du temps de tous les membres de la guilde Justice. Récupérer une poignée de cheveux sur une brosse dans un vestiaire de piscine pendant que sa future victime nageait ne présentant pas de difficulté. En revanche récupérer le sang d’une poule ou d’un autre animal de la ferme fut totalement insurmontable pour le jeune homme, citadin jusqu’au bout des ongles… Il ne put se résoudre à descendre de sa Volkswagen New Beetle qu’il avait discrètement stationnée non loin d’un élevage de gallinacés, écœuré à l’idée de poser le pied dans la gadoue provinciale…
Il décida donc de prendre sur lui et mélangea une goute de son propre sang à la mixture immonde qu’il avait minutieusement concocté sur les directives du livre de son ancêtre. Après tout ça restait du sang d’animal…
La nuit de nouvelle lune qui suivit, Titan se livra au rituel alambiqué et acheva son incantation en mettant le feu au mélange qu’il avait préparé. La fumée qui s’en échappa se dirigea d’elle-même vers la cible désignée par la poignée de cheveux, allant souvent contre le sens du vent.
A plusieurs centaines de kilomètres de là, un homme s’évertuait à décrypter entre les lignes du dernier Avatar magazine les éventuels indices cachant une quête secrète dans son MMO favori, Horizon. Une légère odeur de brulé le dérangea, et il inspira un bon coup pour vérifier qu’il n’avait pas la berlue. Une étrange odeur un peu écœurante le dérangea un instant pour aussitôt disparaître. Il fit un tour de son domicile et ne voyant rien de particulier, il classa l’information avec toutes celles qu’il estimait inutiles : dans les limbes de l’oubli… du moins le crut-il.
Le lendemain, Titan fit un rapport circonstancié à son mentor Edmond Score sur ses progrès dans l’opération de déstabilisation en expliquant le piège qu’il avait tendu à leur Némésis du moment : le redoutable stratège et chef de la Guilde Justice, qui avait élaboré les plans qui faisaient baisser la guilde PGM au classement général sur Horizon, allait petit à petit, mais à bref délais, développer une attirance passionnée pour les poules, oubliant toute autre priorité.
A l’autre bout du pays, Heimdäl sortit de son lit et, ouvrant le frigo pour y trouver du beurre pour ses indispensable toasts du matin, vit un œuf et resta plusieurs minutes en arrêt devant l’objet… il ne savait pas pourquoi, mais cela lui évoquait quelque chose… quelque chose de doux comme un plumage… de tendre… Se ressaisissant, il mangea rapidement et fonça sur son PC afin de ne pas être en retard pour la réunion stratégique du matin avec les membres de sa guilde et leurs alliés du moment dans leur lute contre la guilde PGM.
La salutation désinvolte d’Ivy, représentante de la guilde Noob, à savoir « ça roule ma poule ? » fit frissonner le mage masqué. Il eu du mal à se concentrer, l’attention attirée vers une idée fixe mais qu’il ne parvenait pas à atteindre. Au final l’alliance décida de poursuivre purement et simplement les opérations en cours, personne n’ayant d’idée nouvelle, et ils se séparèrent.
Heimdäl dut relire le mémo de Saphir résumant la réunion pour retrouver la mission qui lui avait été attribuée. Cette distraction commençait à l’agacer, et il redoubla de vigilance, car son but n’était pas sans risque. Malheureusement il fut rapidement détourné de son objectif lorsque, depuis un arbre derrière lequel il venait de se cacher, la vision des plumes sur le stuff d’un joueur passant par là l’attira comme un aimant. Il mit quelques secondes avant d’identifier ledit stuff et là ce fut le déclic : oui ! Il avait enfin découvert quel était son but dans l’existence. Mais il avait trop peur de s’exposer directement… Il déconnecta donc son avatar principal et revint sur les lieux avec un reroll inconnu de ses camarades de jeu et surmonté du curseur vert de l’ordre. Il revit le joueur au stuff dont le dos était couvert des plumes de ce mob ressemblant à une poule géante de sa fonction de prêtre de Sin.
Le début de calvitie de ce dernier le renvoya à sa vision de l’œuf dans le frigo et de nouveau il eut ce déclic. Il déploya alors tout son talent de stratège, et en quelques heures d’efforts intenses sur tous les forums de discussion, il avait réussi à réunir autour de lui un certain nombre de parasites des MMO atteints de pathologie mentales, les seuls joueurs qu’il avait pu rallier à son projet. Ensemble, dans un endroit discret à l’abri des regards, ils élevèrent un monument et, une fois leur œuvre accomplie, se mirent à genoux devant l’idole que leur gourou avait façonnée à partir des plus nobles matériaux qu’il avait pu trouver.
Les jours suivants virent l’obsession d’Heimdäl croitre de plus en plus et les membres de sa guilde s’inquiétèrent de sa quasi disparition… Il esquiva pourtant leurs demandes en invoquant un plan secret que lui seul pouvait mener à bien à propos d’un des membres de la faction adverses, mais dont il ne pouvait révéler aucun détail par peur d’être surpris par un espion. L’astuce fonctionna car il se savait en grande partie sincère dans sa déclaration. Les autres, habitués à ses subtilités, prirent cela pour argent comptant et lui fichèrent la paix.
Après des jours de recherches infructueuses sur internet, principalement sur des sites agricoles, pour poursuivre sa quête de celui qu’il surnommait désormais « mon poulet d’amour », il se résolu à se risquer en personne à la recherche de sa cible. Et par une nuit éclairée par un modeste croissant de lune ascendante, il se mit en plaque à côté d’un hideux bâtiment de béton et de verre dans lequel il suspectait son « poulet » de vivre au milieu de centaine d’autres « poules ». Il repéra enfin son objectif qui profitait d’un moment de liberté accordé par son éleveur pour prendre un peu l’air dans la cour devant le bâtiment. Prenant son courage à deux mains il se dirigea vers ce dernier, tomba à genoux devant lui, comme en transe, et lui débita un chapelet de mot en créole, langue qu’il ne connaissait pourtant ni d’Even ni d’Adam…
Le sortilège prit alors toute son ampleur et son « poulet » fut lui aussi atteint par la magie ancestrale des îles lointaines. Baissant son crane qui commençait à se déplumer, la seconde victime du sort vaudou pépia vers l’homme prostré devant elle, saisit par un étrange sentiment d’attirance irrépressible.
A ce son, Heimdäl releva la tête et croisa le regard de son vis-à-vis… La foudre s’abattant sur ces deux créatures n’aurait pas été plus rapide que cette certitude absolue qu’elles partagèrent soudainement d’être destinées l’une à l’autre, comme deux pièces d’un puzzle s’emboitant à la perfection.
Les deux corps se précipitèrent l’un vers l’autre et s’enlacèrent dans une étreinte passionnée.

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 29 décembre 2020 - 14:26

. La langue d’Heimdäl se glissa dans la bouche de Titan et il gouta à ce nectar que son corps tout entier réclamait depuis plusieurs jours, cette passion qui lui avait fait dresser un autel à la gloire de son Amour Absolu surmonté d’un poing au médius dressé en rosaphir et or dans les forêts de Syrial et devant lequel priait jour et nuit les malheureux qu’il avait persuadé d’adorer le prêtre de la guilde PGM, chargeant les moins atteints d’entre eux, Marius et l’Etoile Filante, d’assurer les prière 24 heures sur 24.
Titan quant à lui était transporté de bonheur et enlaçait lui aussi celui dont il avait pourtant juré la perte quelques jour plus tôt.
Les nouveaux tourtereaux décidèrent, animés par un brasier intérieur inextinguible, de rapidement filer chez Titan pour se découvrir et partager plus qu’un simple câlin devant une tour de verre et de béton. Leurs étreintes réveillèrent le voisinage tant leur désir de tout partager était grand.
Sous le lit dont ils éreintaient le matelas, la page d’un journal datant de plusieurs siècles tourna, invitant le lecteur aux plus grandes précautions quant au sortilège décrit sur les pages précédentes, précisant notamment que la victime du sort provoquerait chez l’animal désigné avec son sang dans la préparation par le sorcier la même passion réciproque.

FIN



Édité le 30 décembre 2020 - 17:08 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 31 août 2021 - 10:30

Ah ! ça faisait longtemps, mais quelques mots échangés entre membres du Discord ont réveillé la plume romantique qui sommeille (très profond OK) en moi :


*Marius, le bô jardinier musclé, ratissait un carré de terre brute à la binette, exposant son torse d’Appolon nu à la vue des quidams passant près de son domaine. Plusieurs personnes zieutaient sans aucun complexe par-dessus la haie le mouvement des biceps et des pectoraux en acier, luisant de transpiration. Dans un mouvement un peu brusque le guerrier du potager envoya voler une motte de terre humide jusque sur la chemise ivoire d’un de ses spectateurs en émoi, maculant le malheureux de boue. Immédiatement, il s’excusa pour cette faute de frappe dans le sol et invita sa victime à venir se nettoyer avec lui sous la douche.*

*Les jeunes femmes présentes se pâmèrent devant le romantisme yaoï de cette proposition, d’autant que l’athlète du jardin proposait maintenant de venir frotter le dos de celui qui commençait déjà lui aussi à exposer sa plastique de culturiste à la foule en passant sa chemise par-dessus sa tête…*
*Mais une voix autoritaire s’éleva alors depuis l’arrière des rangs serrés des jeunes spectatrices, figeant momentanément la scène par sa revendication de propriété sur le jeune éphèbe encore couvert de boue…*
*A la déception marquée d’une grande partie du public, le jardinier libéra Yttrium pour que sa cheffe de Guilde le prenne en charge.*

*Toutefois l’un des spectateurs observait le spectacle avec une mine à la fois intriguée et dégoutée… Ce qui n’échappa pas à l’œil de faucon d’Ellana qui reconnut immédiatement une récente recrue de sa secte dont le zèle laissait à désirer… par reflexe elle effleura le trousseau de clés pendu à sa ceinture, que tout adeptes de la Hedëra savait ouvrir, mais surtout fermer les cachots lugubres de la citadelle abritant le siège de la secte…*

*Worguntar chercha immédiatement à prendre la tangente, mais c’était sans compter sur les réflexes surhumains d’Yttrium qui le saisit au collet, et une fois téléporté avec son otage et sa cheffe dans le donjon, précipita le malheureux élémentaliste au fond d’une oubliette, lui brisant quelques os au passage. La carcasse démantibulée se mit à fondre lentement, révélant sa vraie nature de clone, ce qui fit enrager son bourreau qui rameuta alors sa propre armée de doubles afin de traquer celui qui avait osé défier son autorité et celle d’Ellana, semant de délicieux appâts, les célèbres cookies hedëriens, dans toute la zone…*

*La chasse était désormais ouverte et malheur au pauvre élémentaliste en cas de capture : les pires tourments lui étaient promis, comme regarder Dirty Dancing sur les genoux de sa cheffe !*

*De son côté, Yttrium s’était enfin libéré de ses obligations, que la morale nous interdit de décrire ici, envers sa glorieuse cheffe et était reparti du côté du potager en cours de défrichage la veille, avec le secret espoir d’enfin pouvoir se faire frotter le dos sous la douche par les mains musclées du beau jardinier qui la veille avait tant fait battre son cœur…*

END



Édité le 31 août 2021 - 10:31 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 22 septembre 2021 - 12:31

mais mais mais... c'est l'anniversaire d'Yttrium ! 18 ans ! Bon anniversaire !!!


Un petit Synopsis (public averti donc spoiler) dont tu es le héros pour fêter ça !

Enfin il était un homme, un vrai ! Enfin il ne dépendait plus de l'autorité de ses parents ! Ah, quel bonheur d'avoir atteint l'âge fatidique de la majorité...

Et il avait le plaisir de fêter ça dignement : ok, il s'était attendu à ce que ses proches lui organisent cet anniversaire "surprise", mais il en était heureux et ému. Et être le centre de toute cette attention et de cette affection lui faisait chaud au cœur, même si l'absence d'une personne en particulier l'avait un peu attristé : en effet, si celle qui lui filait des papillons dans le ventre sans qu'elle sache avait été là, il aurait surement dépassé le stade du comble du bonheur...

La fête battait son plein, les cotillons commençaient à voler sur fond de "petit bonhomme en mousse" et autre chanson populaire, jusqu'à ce que soudain Patrick Sebastien soit interrompu en plein couplet, que la lumière soit soudainement tamisée et que commence à retentir le traditionnel chant d'anniversaire "happy birthday to you"

Yttrium, les joues devenant roses de tant d'attention, vit arriver vers lui le plus gros gâteau d'anniversaire qu'il n'ait jamais vu : un véritable monument de génoise et de chantilly, couvert de bougies, et certainement trop volumineux pour nourrir l'assemblée... la main de son paternel se posa sur son épaule et dans un murmure légèrement chargé de vapeurs d'alcool, ce dernier le félicita d'être devenu un homme et que cela devait se fêter dignement...

Un spot éclaira soudainement le dessus de la pièce montée et l'instant suivant le couvercle de la pâtisserie sauta, livrant le passage à la sublime silhouette féminine qui s'y dissimulait. Yttrium fut immédiatement transit comme un lièvre pris dans la lumière des phares d'un trente-huit tonne au milieu d'une autoroute : en effet il aurait reconnu cette jeune femme entre mille rien qu'au dessin parfait de ses courbes qui l'avaient tant de fois ému en plein rêve... il sentit un filet de sueur brulante lui descendre le long de l'échine quand, sur une musique particulièrement sensuelle, elle commença dans des gestes, d'une lenteur calculée pour provoquer un effet d'attente maximal, à s'effeuiller tout en ondulant ses hanches.

Lorsqu'il ne resta plus qu'un minuscule morceau de soie masquant son intimité, son bras cachant, tout en en dévoilant assez, sa sublime poitrine, Ellana descendit du podium sur lequel reposait le gâteau surprise et s'approcha de sa démarche chaloupée vers l'impétrant qui ne savait plus où poser ses yeux, le visage cramoisit par tant d'émotion... elle se pencha vers son oreille...

Le hurlement tira brusquement Yttrium de son rêve et il se retrouva face au visage de sa cheffe blême de fureur dans son strict uniforme de la Hedëra : "c'est pas parce que c'est ton anniversaire aujourd'hui que tu peux tirer au flanc intendant général ! ça fait dix minutes que j'attends le rapport de situation sur notre invasion du Discord Olydri et tu bailles aux corneilles ! Quand tu auras fini ton rapport tu iras me balayer la cour !"

Une fois le savon magistral passé et le rapport fait, traversant maussade la cour, son balais à la main, il prit quelques secondes pour consulter ses messages... celui qui lui souhaitait un bon anniversaire simplement signé d'une émoji représentant un visage masqué coiffé d'un haut de forme, arrivé pile à la seconde où Ellana lui avait secoué les puces, lui fit comprendre que même en un jour aussi solennel, le dandy ne lui ficherait jamais la paix.



Édité le 22 septembre 2021 - 12:31 par Arnaud75

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 29 octobre 2021 - 11:54

Ah, un nouvel arrivant, quelques échanges sur le Discord... une nouvelle Guilde en formation. Que de bons ingrédients pour pondre une mini fic yaoï

Les joueurs de l’ordre et leurs alliés de l’Empire et de la Coalition s’entassaient dans les ruines de la forteresse qui servait de décors pour le champ de bataille où les vagues de sans-âmes allaient déferler dans le cadre du dernier event pondu par les développeurs du jeu Horizon 4.0.

Titan, le célèbre prêtre de la Guilde PGM devisait sereinement avec ses associés et les chefs des quelques guildes alliées rassemblées sur place afin d’utiliser au mieux les compétences de chacune des factions et bloquer la progression des adorateurs de la source du Néant dont les troupes innombrables envahissaient petit à petit Syrial après l’ouverture d’une faille emplie de mal sombre lors d’un séisme récent.

Mais l’instinct du prêtre en toge verte ne cessait de le titiller depuis quelques minutes : il se sentait observé, un lourd regard pesait sur lui. Scrutant les alentours avec attention, il finit par remarquer la silhouette frêle d’un druide de l’Empire, répondant au pseudo de Samahada qui piqua immédiatement un fard et baissa les yeux lorsque leurs regards se croisèrent. Puis le timide jeune homme prit la fuite vers l’autre bout de la zone. L’impressionnant prêtre mit quelques secondes à se concentrer de nouveau sur les échanges stratégiques, avec l’impression que son âme elle-même avait été chamboulée par ce simple instant fugace.

Plusieurs minutes après, Samahada faisait une pause pour recharger ses réserves de mana, à côté d’un robuste guerrier aux oreilles pointues et à la côte de maille peinturlurée aux couleurs de l’ordre, qui profitait lui aussi des quelques minutes de calme avant l’arrivée d’une nouvelle vague d’adversaires pour exercer son bagout de séducteur sur le charmant druide qui n’était, à en croire le rosissement croissant de ses joues, manifestement pas insensible à l’attention du fringuant jeune homme dont le curseur vert annonçait le nom d’Etoile Filante.

Ce fut le moment que choisit Titan pour arriver près d’eux dans le cadre de la mission de remontage du moral des troupe que Kaulitz lui avait assigné. Voir le jeune druide prit dans les rets du regard d’un autre déclencha une colère à nulle autre pareil chez le prêtre pourtant toujours maître de ses émotions. Un feu brulant de haine pure balaya toute prudence en lui.

Etoile Filante et Samahada virent soudain la bannière « Mode duel activé » barrer l’écran de leur interface avant qu’un déluge de météorite apparu d’on ne sait où s’abatte sur eux. Puis Etoile sentit avec horreur un objet contondant pénétrer douloureusement son anatomie, le plongeant dans une agonie de souffrance jusqu’à ce que son avatar disparaisse dans une pluie de pixel…

Puis Samahada, paralysé de terreur, vit la haute silhouette du joueur PGM se pencher sur lui à contre-jour, l’instrument qui avait anéantit son interlocuteur se découpant en ombre chinoise sur le ciel, poing au médius fièrement dressé. Il eut alors un ultime réflexe de survie en brandissant devant les yeux de sa Némésis du moment un étrange pendentif qui vida instantanément le prêtre de toute sa colère… avant de provoquer sa fuite, totalement paniqué, à l’autre bout de la zone instanciée.

Le cœur battant encore à plus de 120 pulsassions par minutes, Titan n’osait pas se pencher pour passer une tête par la meurtrière toute proche, seule source de lumière dans le coin de tour effondrée qui lui servait d’abri… il se posait mille questions, mais surtout celle de savoir comment ce type qu’il avait déjà fait condamner trois fois pour harcèlement avec injonction de rester à plus de trois kilomètres de lui IRL avait pu le suivre jusque-là dans le jeu… comment le fondateur de la Guilde des Adorateurs de Titan avait pu l’atteindre… car oui… il ressentait encore cruellement les effets de ce qu’il avait finalement admit être un coup de foudre…


THE END

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 05 avril - 18:44

Prolégomènes : Une histoire inspirée d'un échange sur le Discord à propos de la taille d'Ystos avec un appel à celle susceptible de la connaître, Taibaka la modératrice... qui s'avère connaître aussi très bien la taille de Titan... que d'informations suspectes...
Il n'en fallait pas plus à votre serviteur pour lancer "innocemment" que tout cela pourrait faire l'objet d'une fic...

Une soirée sous bonne escort'


Titan jubilait, la société d’escort sélectionnée par Master Pong lui avait dégoté une bombe anatomique pour l’accompagner à la soirée d’inauguration organisée par Neuropa Entertainment pour le lancement de la très prochaine version 5.0 introduisant le e-sport dans Horizon, le jeu vidéo en ligne le plus populaire de la décennie.

C’est ainsi qu’il franchit, vêtu d’un superbe smoking, les portes monumentales de la tour du géant informatique, avec à son bras une jeune femme qui rendrait jalouse les mannequins star de Victoria’s Secret : dans une robe de soirée écarlate soulignée aux endroits stratégiques de strass noirs, des jambes d’une longueur à faire pâlir Adriana Karambeu magnifiquement galbées par des talon haut Lou Boutin de 12 cm, la poitrine légèrement surélevée par un balconnet de soie, la sublime Taibaka !

Et Titan était d’autant plus émoustillé que la belle et lui avait eu l’occasion de faire un peu plus connaissance dans la limousine qui les avaient amenés jusque-là, et qu’il savait qu’il ne la laissait pas indifférente. Il avait toutefois été un instant dérouté par certaines questions un peu insistante de la magnifique jeune femme sur ses mensurations, jusqu’à ce qu’elle lève ses inquiétudes en lui précisant qu’elle était en dehors de ce petit job alimentaire spécialisé dans la fabrication de costume sur mesure, et que sa carrure aurait pu être beaucoup mieux mise en valeur dans l’une de ses créations plutôt que dans ce smoking de location, bien que de qualité.

Elle lui avait même proposé, d’une voix timide de venir dans son atelier pour une séance de prise de mesure… juste eux deux, des rouleaux de tissus, un mètre et des ciseaux… Le sang de celui qui menait depuis un PC Gigazerteck le prêtre de la guilde PGM ne fit qu’un tour à l’idée de sentir ces mains délicatement manucurées courir le long de ses muscles dénudés…

Plusieurs heures après, Titan était définitivement ravi du casting de l’agence : Taibake était non seulement superbe, mais sa conversation ravissait l’ensemble des convives tout en le mettant lui particulièrement en valeur. Plusieurs sponsors avaient ainsi tenté de le débaucher et il avait noté que Master Pong, lui aussi présent, avait pris note avec un sourire satisfait de ses refus polis mais fermes.

Pour récompenser la jeune femme resplendissante, il l’entraina un peu à l’écart et, tout en lui tendant une coupe de champagne récupérée en route sur un plateau tenu par un serveur digne de jouer le rôle d’Alfred dans un Batman, il lui chuchota à l’oreille qu’il mesurait un mètre quatre-vingt-un. Le battement de cils en réponse le laissa dubitatif un instant, mais, la soirée battait son plein et ils se replongèrent dans les mondanités.

Une telle soirée ne pouvant pas se faire sans la présence des principaux acteurs du jeu, il était inévitable que leurs déambulations parmi la foule des invitées les amènent à croiser les principaux joueurs des factions adverses et les Guildes Justice et Roxxor paradaient elles aussi dans l’immense hall accueillant la réception.

Titan avait jubilé de l’éclair de jalousie de la célèbre Gaea quand elle avait découvert son accompagnatrice qui s’était montré non seulement brillante en répartie, mais aussi suffisamment condescendante tout en restant parfaitement courtoise pour injurier mortellement cette pimbêche accrochée à ses crédits comme une moule à son rocher sans que cette dernière ne puisse répliquer sans se ridiculiser à mort. La furie de la Coalition avait été obligé de prétexter un appel téléphonique pour se dépêtrer malhabilement de la conversation.

Puis ils étaient tombés sur la Guilde Justice au grand complet, avec un Omegazell se pavanant sans remarquer sa braguette à demi ouverte d’où sortait un pan de chemise.
Là encore Taibaka fut parfaite, attirant d’un sourire complice le grand blond pour lui susurrer quelques mots à l’oreille lorsqu’il se serrèrent la main… Voir celui qui se prenait pour le futur numéro un fuir le visage mortifié vers un coin sombre pour réarranger sa tenue était une nouvelle perle offerte à son cynisme naturel par cette exquise jeune femme.

Mais Titan aurait dû comprendre qu’un tel bonheur ne pouvait durer éternellement pour un être aussi égocentrique que lui. Et bon an mal an, au fil des conversations, il finit par délaisser un peu son accompagnatrice pour discuter avec tout ce que le monde du jeu vidéo comptait de stars.

Il ne s’aperçut de cela qu’après être allé aux toilettes et, en revenant tout en cherchant vers quel groupe se diriger, qu’il était seul. Cherchant la robe rouge des yeux, il finit par trouver son escort en grande discussion avec le timide druide de la Guilde Justice qui avait le feu aux joues tellement il était impressionné qu’une telle beauté accepte de lui adresser la parole.
Quand titan la vit commencer à écarter les bras pour prendre la mesure de la largeur d’épaule d’Ystos, il poussa un soupir furieux et commença à avancer vers le duo, mais la belle Taibaka, devant avoir senti l’hostilité du grand gaillard se retourna vers lui, et d’un seul et simple regard qui le transperça jusqu’à l’âme, elle lui fit comprendre sa déception d’avoir été laissée de côté, et d’un second vers sa montre que le forfait dont il bénéficiait pour sa présence était largement expiré.

Bon perdant malgré la jalousie insidieuse qui le titillait, Titan hocha une fois la tête et parti rejoindre ses compagnons de Guilde qui s’encanaillaient près d’un des bars distribuant alcool et petits fours à volonté.

Ystos était comme hypnotisé : la charmante jeune femme qu’il était allé voir car elle semblait triste après que celui qu’elle avait accompagné lui ai fait signe de la main de lui fiche la paix une heure plus tôt, manifestement sans se rendre compte de l’indélicatesse de son geste, après qu’elle ait repris contenance, s’était montrée d’une compagnie plus qu’agréable. C’était la première fois qu’il se retrouvait si près d’une aussi belle femme et elle avait su vaincre sa terrible timidité. Il se savait rougissant comme une écrevisse, mais elle avait su le mettre en confiance et, petit à petit, il était sorti de sa coquille.

Elle était styliste en plus d’être escort (en tout bien tout honeur), et trouvait qu’il avait un corps magnifiquement proportionné. Elle écartait les mains pour mesurer sa carrure aux épaules quand il aperçut derrière elle Titan, l’un de ses plus coriace adversaire dans le jeu, s’approché manifestement en colère. Son coup d’œil n’avait pas échappé à la belle Taibaka qui se contenta de se tourner vers celui qui s’était, sans faire attention, comporté comme un mufle avec elle.

Manifestement cela suffit à le calmer et il parti sans demander son reste, au plus grand bonheur d’Ystos qui se voyait déjà obligé d’abandonner cette délicieuse jeune femme.
Il mit un instant avant de se rendre compte qu’elle lui posait une question, de nouveau totalement concentrée sur lui. La voir sautiller sur place de plaisir tout en applaudissant du bout des doigts lorsqu’il lui avoua mesurer un mètre soixante-dix-sept le combla de bonheur, et c’est donc sans aucune arrière-pensée qu’il accepta l’invitation de Taibaka à l’accompagner jusqu’à son atelier pour essayer sa dernière création.

La jeune femme lui pris la main et l’entraina jusqu’à la sortie où ils récupérèrent leurs manteaux au vestiaire. Là elle rougit un peu en baissant les yeux pour lui demander s’il pouvait appeler un taxi. Il lui proposa plutôt de venir sur son scooter et c’est ainsi qu’un quart d’heure plus tard il fendait les rues de Paris en direction du Marrais avec la plus jolie fille qu’il n’ait jamais croisée assise en amazone derrière lui.

Une fois à l’adresse qu’elle lui avait indiquée, elle le guida à travers une cour d’immeuble jusqu’à un joli atelier d’artiste caché derrière une rangée de bambous dont elle déverrouilla la porte, puis, lui reprenant la main, elle l’attira à l’intérieur en lui expliquant que son matériel était dans la partie en sous-sol. Il la suivit donc, enivré par son parfum subtil et sucré, dans un escalier étroit jusqu’à une grande salle confortablement aménagée avec un coin shooting, de grandes tables couvertes de coupons de tissus, de fils, de rubans et autres accessoires.

Les joues rosissantes elle l’invita à se mettre torse nu pour qu’elle puisse prendre ses mensurations exactes afin d’ajuster au mieux ce qu’elle comptait lui faire essayer.
Rougissant furieusement à son tour, Ystos senti qu’il n’aurait probablement aucune autre occasion de profiter d’un tel moment d’intimité avec une aussi sublime créature et, le cœur battant la chamade, il ôta veste et chemise, dévoilant son corps d’athlète. Le petit soupir admiratif de la jeune femme ne lui échappa pas. Il ferma les yeux à son approche et il sentit les douces mains de Taibaka l’enlacer plusieurs fois à mesure qu’elle déplaçait son mètre de couturière, puis il sentit son souffle sur sa nuque et fut comme foudroyé lorsque les lèvres délicates se posèrent à la jonction de son épaule et de son cou.

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 05 avril - 18:44

Se tournant doucement pour ne pas l’effrayer, il lui redressa la tête par un léger appui sous son menton et leurs bouches fusionnèrent avec passion. Les mains de Taibaka le saisirent fermement, plaquant leurs corps l’un contre l’autre et elle recommença à lui dévorer le cou de baiser. Ystos releva la tête et poussa un petit gémissement de pur bonheur tout en libérant de l’espace à la belle pour qu’elle poursuive a ligne de baisers qu’elle traçait sur son cou.

C’est alors qu’il sentit les crocs déchirer la peau fragile avant de plonger dans sa jugulaire, provoquant sans qu’il comprenne pourquoi une violente douleur et une vaguer de plaisir dans son système nerveux saturé de sensations. Puis ce fut le noir…

Taibaka était repue et très satisfaite lorsqu’elle porta sans le moindre effort la corps endormi d’Ystos jusqu’à la table de travail qu’elle débarrassa de la pile de tissus, révélant que le meuble était en fait un cercueil. Du bout du pied elle ouvrit le couvercle et y allongea sa victime qui rentrait pile poil dans l’espace aménagé, comme sur mesure, avant de venir s’allonger sur lui et de refermer le couvercle pour la journée, tout en se disant que celui-ci lui ferait plusieurs semaines…

THE END

:curseur-empire :artheon-4 POURQUOI MOIIIIIIIII ?
Alias Dr No - Membre de la Guilde du Stylo Unique (a eu l'artefact sacré en main) - Mage de bataille niv 51- PJ et MJ sur le forum - scribouillard de fanfics et à l'HdP - Elémentaliste de l'Aurore

Arnaud75
Contributeur Trilogie
Contributeur RPG
Sujets: 42
Messages: 4954
Inscription: 27 déc. 2013
Hors-ligne
RE: Sinopsis
le 05 avril - 19:33

ahah pauvre Ystos finir en poche de sang.

:curseur-coalition:gaea-8:curseur-empire

Doritos79
Sujet: 0
Message: 1
Inscription: 07 févr. 2022
Hors-ligne
53 réponses - Page : 3 sur 3 - 1 2 3

Utilisateurs parcourant ce sujet: 1 invité

Index du forum Index du forum Chroniques d'Olydri Fanfics Sinopsis